Animal et Société

jappy« Une politique globale relative aux diverses utilisations de l’animal est indispensable pour permettre une réelle évolution de la condition animale dans notre pays. Le respect de l’animal est une notion absente des programmes scolaires, alors qu’il constitue une valeur citoyenne au même titre que le développement durable. Il est également à déplorer que les professionnels destinés à être en contact avec les animaux ou chargés d’assurer leur protection, n’aient pas l’obligation de suivre une formation sur leurs besoins et comportements. De même, forces de l’ordre et magistrats rencontrent souvent, par manque de connaissance, des difficultés pour faire appliquer les normes juridiques protégeant les animaux… » (In : ANIMALPOLITIQUE – Le Manifeste). Voici, comme promis, un nouveau passage du Manifeste, comportant 30 propositions pour mettre la condition animale au cœur des enjeux politiques. Il appartient aux amis et défenseurs des animaux de promouvoir ce Manifeste auprès des candidats à la Présidentielle et aux Législatives.

Contact : contact@animalpolitique.com – www.animalpolitique.com.

Le petit JAPPY, lui, a été trouvé le 9 janvier 2017, non identifié, jamais réclamé ! Il fait partie des plus de 100 000 animaux trouvés chaque année, en France, au hasard des routes. Ce petit chien de 3 ans, croisé griffon-york, est un amour de chien ! Joyeux, affectueux, sociable, pas embêtant, pas encombrant, on se demande bien ce qu’il fait dans un box de refuge ! On se demande aussi pourquoi personne ne s’est encore intéressé à lui. C’est vrai que nos chiens sont sortis tous les jours et qu’ils courent dans les flaques et la boue lorsque le temps, comme ces derniers jours, est à la pluie… alors… ils ne ressemble guère à des petites peluches pouponnées et parfumées ! Il faut faire un effort d’imagination, penser à eux baignés, toilettés, heureux d’avoir trouvé un foyer… Ainsi sera JAPPY quand vous l’aurez adopté. Pour l’instant, sa beauté est à l’intérieur et, de ce côté-là, il ne craint pas la concurrence. Il vous attend, au refuge de Saint-Aubin, RD 143 – 62170 à Saint-Aubin. Tél : 03 21 09 10 44. Ouvert au public, du lundi au samedi, de 14 h à 18 h.

Colette Verstraete

Et les animaux ?

Parce que la question de nos rapports aux animaux est un enjeu majeur et incontournable de société et qu’elle doit être enfin prise en compte dans les débats politiques ; parce qu’il est du devoir de chaque acteur de la vie politique de s’engager à améliorer rapidement et durablement les conditions d’existence des animaux ; 26 organisations de protection animale (dont la CNSPA de Lyon à laquelle la SPA Canche-Authie est affiliée) ont décidé de se rassembler au sein du collectif ANIMAL POLITIQUE pour porter la voix de ceux qui ne peuvent s’exprimer et mettre la question animale au cœur des préoccupations politiques. Dans la perspective des prochaines échéances électorales, ce collectif a rédigé le manifeste Animal politique. Il dresse un état des lieux de la situation des animaux sauvages et domestiques en France et formule ses attentes les plus urgentes sous la forme de 30 propositions concrètes, réalistes et applicables immédiatement. Ce manifeste est destiné aux candidats à l’élection présidentielle et aux élections législatives, afin qu’ils prennent position publiquement sur son contenu. Un contenu que je me propose de vous présenter, peu à peu, chaque semaine, et que je vous propose de relayer autour de vous. Merci pour nos amis à 4 pattes ! Loin de ces préoccupations, BENJI, épagneul breton né en mai 2006, se demande ce qu’il fait dans un box de refuge ! Il ne sait pas, le pauvre Benji, que son maître a été hospitalisé définitivement et qu’il ne le reverra jamais. Depuis le 18 janvier, jour de son abandon, BENJI attend désespérément sa sortie. C’est triste et touchant, un vieux chien abandonné… Mais nous savons que les amis des animaux sont capables de réaliser de beaux sauvetages : adopter BENJI, ce serait un beau sauvetage ! Il est propre ; supporte la voiture ; peut rester seul ; il est O.K avec les enfants et sociable avec les gens. Par contre, notre ami BENJI ne supporte pas les chats ! Vous voyez, à condition de ne pas avoir de chats, BENJI serait un compagnon parfait, agréable à vivre. Il porte beau ses dix ans et pourrait encore partager avec vous de belles années de complicité. Pour adopter BENJI, venez au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin, ouvert au public, du lundi au samedi, de 14 h à 18 h. Nous comptons sur vous.

Colette Verstraete

 

Confort et réconfort

EMIE : croisé berger fauve née en 2009 femelle

EMIE : croisé berger fauve née en 2009 femelle

En ces périodes de grand froid, les amis des animaux s’émeuvent et se mobilisent. Ils s’émeuvent parce qu’ils se demandent comment les chiens et les chats de la SPA Canche-Authie, « êtres dotés de sensibilité… » supportent cet hiver particulièrement rigoureux. Qu’ils se rassurent, nous faisons au mieux pour eux ! Chez les chats, les radiateurs électriques fonctionnent quasiment en permanence et nos petits félins, après avoir profité des rayons du soleil de l’après-midi, rentrent bien vite se nicher dans les couettes, coussins et couvertures mis à leur disposition. Chez les chiens, le régime est plus spartiate, mais ils sont plus vigoureux. Eux-aussi profitent des rayons du soleil. Dans leurs couchettes, une bonne épaisseur de paille (doublée de couvertures pour les plus petits et les plus âgés) les nettoie et leur tient chaud. Le soir, ils sont enfermés et le chauffage est alors déclenché dans leurs boxes. Il faut noter, d’ailleurs, que le froid n’empêche pas certains d’entre eux de plonger dans l’eau glacée du ruisseau qui traverse leurs parcs de sortie ! Rassurez-vous personne n’est jamais mort de froid au refuge de Saint-Aubin ! Les gens se mobilisent en nous apportant force couvertures, couettes et coussins, et nous les remercions de tout cœur. C’est un réconfort, pour nous, de constater que nos animaux ne sont pas oubliés. Merci pour eux ! Parmi eux, EMIE, notre chien de la semaine. Il faudrait vraiment avoir un cœur de pierre pour ne pas être touché par la gentille EMIE ! On ne peut que l’aimer en la regardant ! EMIE, 7 ans ½, chienne berger, n’est que douceur et gentillesse. Chienne trouvée, jamais réclamée, elle n’était ni maigre, ni traumatisée, mais l’état de son poil montre qu’elle n’a jamais vu une brosse de sa vie. Alors, il est temps de montrer à EMIE qu’une chienne comme elle a le droit d’être aimée, entretenue, comprise. Il est temps qu’elle trouve un bon foyer et sache que le bonheur existe. EMIE et ses compagnons d’infortune vous attendent, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin. Tel : 03 21 09 10 44. Les jours rallongeant, le refuge reprend ses horaires habituels et est donc ouvert au public, du lundi au samedi, de 14 heures à 18 heures.

Colette Verstraete

L’histoire de Giulio

GILIO : groenendael mâle né le 14/09/2011 noir

GILIO : groenendael mâle né le 14/09/2011 noir

Giulio, groenendael né le 14 Septembre 2011, est arrivé le 1er décembre 2016 à la fourrière de Saint-Aubin. Comme il était identifié, le secrétariat a averti le propriétaire… qui nous a raconté l’histoire de Giulio. Ce propriétaire a déménagé dans le sud, après avoir confié Giulio à des particuliers. Ce propriétaire a eu le tort de ne pas avertir le fichier canin du changement d’adresse, d’état civil et de téléphone des nouveaux maîtres de Giulio ! Il nous a demandé de trouver de bons adoptants pour son chien… que nous présentons aujourd’hui. Le groenendael est un berger belge complètement noir. Il est intelligent, répond rapidement aux ordres, possède une bonne mémoire et il est courageux et docile s’il est éduqué comme il le faut. Il est parfait pour la défense de troupeaux, des biens et des personnes. D’ailleurs, quand il est arrivé, timide et sur la défensive, Giulio montrait les dents et gardait son box. Il a vite compris que nous étions ses amis, et maintenant, il est confiant avec les personnes qu’il connait et se montre très joueur !

Il a encore de belles années à vivre et ce serait formidable pour lui de trouver un foyer où il passerait la deuxième partie de sa vie. N’hésitez pas à venir le voir, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public du lundi au samedi de 13h30 à 17h30 (horaire d’hiver). Et que l’histoire de Giulio serve de leçon aux personnes qui cèdent leur chien à d’autres personnes : il faut qu’elles avertissent immédiatement le fichier canin du changement de propriétaire (votre vétérinaire ou notre SPA vous donnera l’adresse). D’une part, c’est utile pour la sécurité du chien au cas où il se perdrait. D’autre part, si le chien reste identifié au nom du 1er propriétaire, il faut savoir que celui-ci reste responsable de l’animal et de tous les dommages qu’il serait susceptible de causer. Il faut savoir également que la loi du 6 janvier 1999 oblige à identifier tous les chiens âgés de plus de 4 mois… et que la loi du 1er janvier 2012 oblige à identifier tous les chats âgés de plus de 4 mois.

A bon entendeur… !

Colette Verstraete

Attention aux enfants !

mecanoNous avons eu beaucoup de belles adoptions ces derniers temps et nous nous en réjouissons pour les heureux chiens et chats qui ont trouvé un foyer. Cependant, il arrive parfois qu’un chien revienne car « il a grogné après un enfant…. ». Ni le chien ni l’enfant ne sont méchants, mais les parents doivent apprendre à leur enfant (et ceci dès 4 ans) comment il faut se comporter avec son nouveau compagnon. Cet apprentissage servira à la prévention primaire des accidents par morsure. Il faut tout de suite que l’enfant comprenne que l’animal n’est pas un jouet : il peut être de bonne ou de mauvaise humeur ; il peut avoir mal, être malade ; il n’a pas de mains, il va prendre les choses avec ses dents ou les bouger avec ses pattes ; il ne peut pas parler et il ne comprend pas tout ce que l’enfant lui dit ; il parle avec sa voix (il grogne, il aboie), avec ses oreilles (il les couche ou les dresse), avec sa queue (il la lève ou la met sous son ventre), avec ses dents (il les montre, il mord)… Il ne faut pas hésiter à expliquer tout cela aux enfants et les inciter à bien observer le comportement de leur nouveau compagnon et  à le respecter, cela évitera bien des problèmes ! Le chien de la semaine, c’est MECANO, né en 2016, jeune chien croisé, tout fou-fou, pas méchant pour un sou, affectueux même, mais qui aura besoin d’être pris en mains et éduqué. Ce chien avait été réservé par une famille en décembre. Ils devaient venir l’adopter le jour de sa castration, pour qu’il soit au chaud pendant sa convalescence… MECANO est toujours là, personne n’est venu le chercher, et nous trouvons cette attitude vraiment indigne, vis-à-vis de nous et vis-à-vis du chien. Il eut été tellement facile de téléphoner pour annuler la réservation ! MECANO va bien, il est même en super forme, et nous cherchons pour lui des maîtres dignes de ce nom, qui l’éduqueront (il ne demande que cela !), qui l’aimeront (il ne demande que cela !) et qui lui feront oublier que les humains ne tiennent pas toujours leur parole. MECANO vous attend, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin, ouvert au public, du lundi au samedi, de 13h30 à 17h30 (horaire d’hiver).

Colette Verstraete

 

Mozart !

MozartIl n’avait pas du tout envie de nous jouer sa petite musique de nuit, notre MOZART, en cette nuit de réveillon de la Saint-Sylvestre ! Le passage en l’an 2017, il l’a vécu, avec ses compagnons d’infortune, dans la solitude d’un box de refuge. Ces derniers temps, nous avons eu la chance d’avoir de nombreuses adoptions. Quel plaisir de savoir que ces chiens et ces chats-là ont trouvé un foyer ! À eux et à leurs adoptants, nous souhaitons de nombreuses années de bonheur comme celui que connaît Jason W. qui nous écrit : « Daisy est une lumière dans nos vies ! ». Mais, maintenant, il faut penser aux autres, ceux qui sont restés sur la touche et qui ont droit, eux-aussi, au bonheur de trouver une famille. Parmi eux, MOZART, tout jeune puisqu’il est né en 2016. Ce petit croisé de husky à la robe blanche et chocolat est agréable, sociable, affectueux et terriblement touchant. Qu’a-t-il vécu, qu’a-t-il connu, avant de se retrouver à la fourrière de Saint-Aubin ? Il est très craintif avec les inconnus et il se demande toujours  s’il ne va pas recevoir un coup ! Même pas 1 an, et déjà toute la misère du monde dans les yeux… alors, pourquoi ne pas commencer l’année nouvelle en faisant une bonne action ? Pourquoi ne pas rendre la joie de vivre au jeune MOZART, qui ne connait pas encore le sens du mot « bonheur » ? N’hésitez pas à venir le voir, au refuge de Saint-Aubin. Le refuge est ouvert au public, du lundi au samedi, de 13h30 à 17h30 (horaire d’hiver). Merci à toutes les personnes qui, la dernière semaine de décembre, sont venues saluer et gâter nos pensionnaires, leur souhaiter une bonne fin d’année… oui, il y a beaucoup de personnes au grand cœur dans la région ! Merci aussi pour vos dons et vos courriers d’encouragement qui nous vont droit au cœur et nous donnent le courage de poursuivre notre mission ! « Nous réalisons que ce que nous accomplissons n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des besoins, mais une goutte d’eau qui aurait manqué à l’océan si elle n’avait pas été là ! « Mère Thérésa).

Colette Verstraete

Bonne Année !

eden poupetteAvant de vous présenter le chien de la semaine et au nom de toute l’équipe de la SPA Canche-Authie, je souhaite, à tous les lecteurs de ce papier, qu’au cours de cette année 2017, ils puissent aller « au bout de leurs rêves » et qu’ils soient aussi heureux que possible. Je souhaite, à nos chiens et à nos chats, de trouver de bons maîtres, aimants, patients et compréhensifs. Je souhaite, à notre Association, de poursuivre son chemin, contre vents et marées, avec l’aide de tous les amis des animaux. Je souhaite, aux futurs adoptants, de trouver, au refuge de Saint-Aubin, le chien ou le chat qui fera avec eux un bout de chemin et ensoleillera leur vie. Je souhaite, à tous les chats errants, de trouver des associations qui, avec l’aide de leur mairie et de 30 Millions d’Amis, les feront stériliser et éviteront ainsi la mort d’innombrables chatons innocents. Je souhaite que chacun d’entre nous prenne ses responsabilités vis-à-vis des animaux : « le respect que nous avons pour les animaux est à la mesure du respect que nous avons pour nous-mêmes » a écrit Kant… à méditer tout au long de l’année… le chien de la semaine, c’est EDEN, née le 6 décembre 2009, abandonnée, ironie du sort, le 6 décembre 2016, le jour de ses 7 ans ! Sa maîtresse a été définitivement hospitalisée et EDEN (que sa maîtresse appelait familièrement Poupette) s’est retrouvée au refuge de Saint-Aubin. Pauvre Poupette, qui n’y comprenait rien ! Cette douce et jolie femelle épagneul français marron et blanc n’a pas sa place dans un refuge. Elle n’est qu’amour et gentillesse ! EDEN (dite POUPETTE) sera le premier chien de l’année à vous être présentée… espérons que cela lui portera bonheur. N’hésitez pas à venir faire sa connaissance, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin – Tel : 03 21 09 10 44 – ouvert au public du lundi au samedi, de 13h30 à 17h30 (horaire d’hiver). Nous vous mettrons en tête à tête dans un parc et vous verrez comme elle est attachante. Docile, expansive, intelligente, EDEN comprendra très vite ce que vous attendez d’elle et sera pour vous une compagne agréable et reconnaissante. Elle vous attend ! Merci pour elle.

Colette Verstraete

Un animal n’est pas un cadeau

PLUTOEn ces périodes de fêtes, certaines personnes ont décidé d’offrir un animal à l’un de leurs proches. Attention ! S’il s’agit du caprice d’un enfant, il faudra bien réfléchir : un animal n’est pas une peluche, c’est un être vivant et sensible, qui demande qu’on lui consacre du temps et pour lequel il faudra prévoir un budget nourriture et vétérinaire. Une fois les premiers jours passés, les enfants se désintéressent de l’animal et c’est papa et maman qui prennent le relai. Il faut bien y penser avant d’offrir un être vivant à un enfant, car ce sera à vous de l’assumer !

S’il s’agit d’un parent, assurez-vous qu’il désire vraiment qu’on lui offre un animal et, dans ce cas, il vaut mieux qu’il le choisisse lui-même, surtout si vous adoptez un chien ou un chat adulte dans un refuge (ce que nous vous conseillons vivement ! ) : il y a très souvent un coup de cœur entre l’animal et l’adoptant, et ce coup de cœur, surtout s’il est réciproque est le gage d’une adoption réussie. Si vous êtes bien décidé et si toute la famille est d’accord, alors, quel beau geste que d’adopter un animal de refuge et de lui redonner une seconde chance ! Une seconde chance, c’est bien ce qu’il mérite, PLUTO, magnifique chat noir aux beaux yeux verts. Ce chat de 2 ans ½ vivait, heureux et choyé, avec son maître britannique. Mais celui-ci est reparti en Angleterre et n’a pas pu (ou pas voulu ?) emmener le pauvre Pluto, qui s’est retrouvé au refuge vacciné, mais, avant de le mettre en box avec les autres, nous l’avons fait tester et, malheureusement, le test s’est révélé positif ! ce chat est donc destiné à vivre seul et ce serait formidable qu’il soit adopté en connaissance de cause, sachant que le sida du chat n’est pas transmissible à l’homme. Sinon, PLUTO est condamné à se morfondre dans sa cage. Il ne mérite pas une telle destinée et nous comptons vraiment sur les amis des chats pour le sauver. Merci pour lui.

Colette Verstraete

Un foyer pour leader

leaderLes élèves de 6ème de l’institution Sainte Austreberthe, de Montreuil-sur-Mer, avaient à faire un exposé sur « Les Associations » et, à cette occasion, trois d’entre eux sont venus, le week-end dernier, se renseigner sur l’association SPA Canche-Authie. Ils en ont pris « plein les yeux, plein les oreilles, plein les narines » et ont découvert un monde qu’ils ignoraient. J’espère qu’ils ont pris conscience de la misère de certains animaux, due, parfois, à la cruauté, mais bien souvent à l’irresponsabilité des gens. J’espère qu’ils pourront  faire passer le message, auprès de leurs camarades, qu’un animal n’est pas un objet qu’on prend par caprice et que l’on rejette quand il devient trop encombrant. Et, qui sait, peut-être, plus tard, Raphaël, Benjamin et David seront-ils bénévoles dans une association ? Il faut dire que le principe du bénévolat les étonne beaucoup… « Tu fais tout çà, et tu ne gagnes pas d’argent ? ». Souhaitons que nos jeunes, qui seront les adultes de demain, comprennent que l’on peut faire beaucoup de choses par amour ! C’est l’amour pour nos animaux qui nous pousse à faire tout ce que nous pouvons pour eux et, en cette veille de Noël, nous les imaginons, seuls dans leurs boxes : il fait noir, il fait humide, il fait froid, il fait silence… que leur souhaiter de mieux que de trouver un foyer ? C’est sûrement l’avis de LEADER, né en 2015, beau setter tricolore moucheté, prêt à donner son cœur à qui lui ouvrira le sien. LEADER est un chien élégant aux yeux brillants, doux et intelligents. Ce grand sensible, comme tous ses semblables, est vivant, affectueux, sportif. Si le courant passe entre vous et lui, il vous aimera et vous sera fidèle jusqu’au bout, heureux de faire un bout de chemin avec un maître qui aura su l’éduquer progressivement, avec tact, doigté et patience. Le refuge de Saint-Aubin, D143, 62170 Saint-Aubin est ouvert au public, du lundi au samedi, de 13h30 à 17h30 (horaire d’hiver). Exceptionnellement, il fermera à 17 h les samedi 24 et 31 décembre. En attendant, les chiens et les chats du refuge-fourrière de Saint-Aubin se joignent à l’équipe de la SPA Canche-Authie pour vous souhaiter un Joyeux Noël et une bonne fin d’année.

Colette Verstraete

La liste de James

JAMES« Bonjour, moi, c’est JAMES. Je suis un épagneul gris, noir et blanc. J’ai entendu dire que les humains avaient coutume d’envoyer une lettre au Père Noël et, sur cette lettre, d’écrire la liste de leurs souhaits. Alors, j’ai pensé que, peut-être, les pensionnaires du refuge de Saint-Aubin pourraient, eux-aussi, écrire au père Noël ! Lors d’une nuit glaciale de décembre, quand le refuge était tout noir et que les chiens et les chats se serraient l’un contre l’autre pour avoir chaud, j’ai fait le tour des boxes et je leur ai demandé ce qu’ils auraient voulu pour Noël. Ben et Nuts, les oies de la gardienne, m’ont donné une plume, et voici ce que j’ai écrit : « cher Père Noël, nous avons tous, d’une manière ou d’une autre, été abandonnés. S’il te plaît, donne-nous un maître ou une maîtresse qui ne nous trahira pas et nous gardera jusqu’à la fin de nos jours. Certains d’entre nous ont connu la faim : fais que nous ayons toujours de bonnes croquettes à notre disposition. D’autres ont souffert du froid : fais que nous ayons toujours de la paille et des couvertures pour nous tenir chaud. Il y en a qui ont vécu dans la saleté et les déjections : merci de nous donner de la litière, pour chats, de l’eau de javel pour désinfecter nos boxes. Une bonne nourriture, un box propre et avec un minimum de confort, voilà ce que nous te demandons, en attendant d’être adoptés ! Et puis, tu sais, Père Noël, nous sommes si heureux quand les bénévoles nous sortent ou nous caressent : fais qu’il y ait toujours auprès de nous des bénévoles au grand cœur pour combler le vide de l’absence d’un maître ! Tu vois, Père noël, nous ne sommes pas bien exigeants, alors, s’il te plaît, exauce-nous, donne-nous un foyer aimant. Merci, Père Noël ! »

J’ai rendu leurs plumes à Ben et Nuts et me suis endormi, en rêvant que j’étais adopté. Moi, JAMES, je déteste être enfermé dans mon box. J’aime courir dans la pâture. J’aime me faire caresser par les bénévoles. J’aime les entendre dire que j’ai un regard qui fait chavirer les cœurs… Vous savez ce que je pense ? Tous les chiens devraient avoir une maison et toutes les maisons devraient avoir un chien !

Colette Verstraete