Cruel dilemme

davILOA est une jolie chatte rousse de 5 ans. Elle a vécu librement de longs mois autour de chez GAMM’VERT à Etaples, jusqu’au jour où quelqu’un a eu pitié de cette petite minette livrée à elle-même et l’a amenée à la fourrière de Saint-Aubin. ILOA y a été testée, vaccinée, identifiée, stérilisée et… cruel dilemme… fallait il remettre ce chat dans la nature ou essayer de le faire adopter ? Les âmes tendres de la SPA Canche-Authie ont opté pour la garder : « elle est si douce, si calme, si gentille… et puis, ici, elle sera en sécurité ! ». Seulement voilà : ILOA a eu l’habitude de vivre en liberté, et elle déprime dans son box ! Alors, nous cherchons pour elle une maison avec un grand jardin qui lui rappellera ses années de liberté ; plus de grillage, plus de vie en collectivité, mais de l’espace et des caresses, voilà ce qu’attend ILOA et ce que nous attendons pour elle. Venez vite lui rendre la joie de vivre en l’adoptant, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public, du lundi au samedi, de 14 h à 18h. Tél : 03 21 09 10 44 (merci de laisser votre message).

Comment accueillir l’animal que vous venez d’adopter ? Il a peut être connu des expériences douloureuses et son comportement peut être perturbé le temps qu’il s’accoutume à son nouveau foyer et à ses nouveaux maîtres. Le jour de son arrivée, il est important de vérifier que tout soit bien fermé (portes et fenêtre) ; déposez alors la boîte de transport du chat dans la pièce de vie, ouvrez-la et attendez que le chat sorte de lui-même. Laissez le bac à litière à sa vue pour les premiers jours. Le temps de son adaptation, ne laissez pas sortir le chat. S’il est craintif, vous pouvez agir ainsi 2 à 3 semaines, voire plus si besoin. L’apprentissage de la propreté peut prendre quelques jours dans certains cas. Ne le punissez pas, mais montrez-lui l’endroit approprié. Patience, amour, compréhension… voilà la recette du bonheur !

Colette Verstraete

L’histoire de Joe

joeElle se résume en peu de lignes, l’histoire de Joe : il est né le 13 Juin 2014 et a été acquis par un chasseur… qui vient de l’abandonner au refuge de Saint-Aubin. Pourquoi ? Parce que Joe, qui est un très bon chien de chasse, ne supporte pas ses congénères et que cela posait des problèmes à son maître. En lisant, dans le livre des chiens, un résumé sur la personnalité du drahthaar, voici ce que je trouve : « équilibré, vigoureux, vif et plein d’entrain, très attaché à son maître et jaloux des autres chiens »… c’est tout Joe, qui répond bien aux critères de sa race ! Avec nous, Joe est très gentil, très attachant. Quand on se promène avec lui, après s’être dépensé et avoir couru tout son saoul, Joe revient vers nous et marche sagement à nos côtés. Il recherche notre affection et ne comprend pas bien ce qu’il fait là ! Si vous cherchez un chien affectueux, intelligent et fidèle, pour faire avec lui de longues balades dans la nature, Joe est le chien qu’il vous faut. Il vous attend, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public du lundi au samedi, de 14 h à 18 h (nous avons repris nos horaires habituels). Tel : 03 21 09 10 44. Notre standard est souvent encombré… n’hésitez pas à laisser votre message et nous vous répondrons. Choisir un chien n’est pas chose facile : en dépit de ses préférences personnelles, le futur possesseur d’un chien doit prendre en considération ses capacités d’adaptation à son futur environnement ou à certaines personnes. Certains chiens ont besoin de beaucoup d’activité, d’autres se contentent de courtes promenades. Il en est qui aiment la chaleur, d’autres préfèrent le froid. Certains sont vifs, d’autres sont silencieux et placides. Toutes ces considérations doivent avoir autant d’importance que l’aspect esthétique. Faire « le bon choix » vous garantira des années de bonheur et de complicité avec votre nouveau compagnon.

Colette Verstraete

 

Pauvre petite noisette !

davNoisette est une chatte grise et blanche qui va avoir 7 ans ! Elle est arrivée chaton à la fourrière de Saint-Aubin, et n’a jamais été réclamée. Elle n’a jamais eu, non plus, la chance d’être remarquée et adoptée, car, étant assez peureuse, elle ne se met jamais en avant ; une vie entière au refuge, à se cacher sous ses couvertures… triste destinée pour cette chatte toute calme, toute douce, qui ne demande qu’à être rassurée et aimée ! un peu de patience, un peu de compréhension et beaucoup d’amour, voilà ce qu’attend NOISETTE, qui n’a jamais goûté à la chaleur d’un foyer. Qui est prêt à adopter NOISETTE et à faire que la seconde partie de sa vie soit enfin sous le signe du bonheur ? NOISETTE et tous ses compagnons d’infortune vous attendent, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public du lundi au samedi, de 14 h à 18 h (nous reprenons les horaires habituels à partir du 22 janvier). Tel : 03 21 09 10 44 (n’hésitez pas à laisser votre message).

Pour sa santé et sa sécurité, un chat doit être identifié par puce électronique et stérilisé.

Si vous avez perdu votre chat, il est peut-être arrivé à la fourrière de Saint-Aubin. En effet, selon l’article L 211-24 du code rural : « … est considéré comme en état de divagation tout chat non identifié trouvé à plus de 200 mètres des habitations ou tout chat trouvé à plus de 1000 mètres du domicile de son maître et qui n’est pas sous la surveillance immédiate de celui-ci… ». Le chat considéré comme «en divagation » est alors amené par les services techniques des communes à la fourrière de Saint-Aubin. « Lorsque les chats et les chiens accueillis dans la fourrière sont identifiés, conformément à l’article L 214.5… le gestionnaire de la fourrière recherche, dans les plus brefs délais, le propriétaire de l’animal » (article L 211.25 du Code Rural). Si l’animal n’est pas identifié et n’a pas été réclamé par son propriétaire, à l’issue d’un délai franc de garde de 8 jours ouvrés, il est considéré comme abandonné et devient la propriété du gestionnaire de la fourrière. ». Posséder un animal est un acte « responsable » et il faut agir en conséquence !

Colette Verstraete.

 

Antoine… Abandonné !

davIl a fêté ses 8 ans en novembre… pour être abandonné deux mois plus tard au refuge de Saint-Aubin ! Pourquoi cet abandon ? Parce qu’Antoine s’est retrouvé avec un jeune couple plutôt dépassé par les événements : présence d’un bébé, imminence d’un déménagement… et Antoine, au-milieu de tout cela, qui devient une gêne ! Il ne nous appartient pas de juger, ce n’est pas notre rôle. Par contre, notre mission est de trouver très vite un nouveau foyer pour ce gentil Antoine, qui est un chien plutôt facile, expansif et fougueux, comme tout épagneul qui se respecte, mais aussi intelligent, gai et facile à éduquer. Antoine est OK avec les chiens et les chats… voilà une qualité supplémentaire ! Pour l’instant, comme il vient d’être abandonné, il est un peu perdu et ne comprend pas bien ce qui lui arrive. Si vous venez le voir, vous serez conquis par son regard, un regard qui interroge et qui implore : « Mais qu’est que je fais là ? S’il te plaît, emmène-moi, tu verras comme je t’aimerai ! ».  Antoine et tous les autres, chiens et chats, qui attendent un foyer en 2018, sont à adopter, au refuge de Saint-Aubin, R.D. 143 – 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public de 13h30 à 17h30 (horaire d’hiver). Fermé les dimanches et jours fériés – Tél 03 21 09 10 44 (merci de laisser un message). Adresse mail : spa.canche-authie@laposte.net

En faisant le bilan de l’année 2017, nous remarquons que le nombre de chiens abandonnés directement au refuge par leurs propriétaires est en légère baisse : 96 chiens abandonnés (contre 110 en 2016 !). Il est quand même plus « courageux » de venir abandonner son animal dans un refuge plutôt que de le larguer lâchement sur la route : au moins, cela lui laisse une seconde chance ! c’est le cas d’Antoine, qui la mérite vraiment, cette seconde chance !

Colette Verstraete

Looping, qui revient de loin !

davIl est dans sa 3ème année de vie, notre petit Looping, et il a déjà connu le désamour… pire… il a failli mourir noyé ! Pas étonnant, alors, qu’il se méfie du genre humain ! Il nous a fallu trois semaines pour gagner sa confiance, trois semaines pendant lesquelles il restait terré au fond de son box et se mettait à trembler de tous ses membres à la vue d’un humain ! C’est Nelly, une bénévole de la première heure, qui a finalement a réussi à lui faire comprendre que la laisse servait à sortir du box pour aller se promener… à partir de ce moment LOOPING a été métamorphosé, transformé ! C’est maintenant un chien gai, vif, sautillant, « pot de colle » même, qui n’a pas un sou de méchanceté et qui est bien décidé à croquer la vie à pleines dents ! Il faut maintenant qu’il trouve une famille aimante, une famille où il se sentira désiré et à laquelle il donnera sa confiance, son amour et sa joie de vivre retrouvée. Venez le voir au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin – Tél : 03 21 09 10 44 (merci de laisser votre message). Le refuge est ouvert au public, du lundi au samedi, de 13h30 à 17h30 (horaire d’hiver). Fermé les dimanches et jours fériés.

A l’entrée de l’année nouvelle, nos pensionnaires à 4 pattes et l’équipe de la SPA Canche-Authie se joignent à moi pour souhaiter une excellente année à tous les amis des animaux ! Merci pour tous vos messages d’encouragement, qui nous vont droit au cœur. Merci pour les photos et les vidéos qui nous montrent le bonheur de nos ex-pensionnaires ! A l’aube de cette année 2018, nous avons beaucoup d’inquiétudes et nous nous posons beaucoup de questions, mais une chose est sûre : les chiens et les chats du refuge de Saint-Aubin peuvent compter sur leurs amis. La preuve… le 31 décembre, Madame A et ses fils, venus d’Arcachon passer le réveillon à Berck, chez un couple de nos bénévoles, n’ont pas hésité à passer la journée, sous une pluie battante et dans la boue, pour sortir les chiens avec nous, afin qu’ils terminent l’année entourés d’affection ! Merci pour tous vos gestes d’amour envers nos pensionnaires et Bonne Année !

Colette Verstrate

Norton, une crème de Beauceron

NortonDès son arrivée dans notre fourrière, NORTON s’est montré aimable, affectueux, gentil ! Un jour, par inadvertance, un Jack-Russel s’est retrouvé dans son parc de sortie… Norton l’a accueilli avec joie, heureux d’avoir un copain ! Donc non seulement NORTON est sociale avec les humains, mais il l’est aussi avec ses congénères. Arrivé à la fourrière de Saint-Aubin non identifié, NORTON, à notre grande surprise, n’a jamais été réclamé. Il est maintenant passé à l’adoption et attend une bonne famille pour l’accueillir. Côté éducation… il a tout à apprendre, mais, à tout juste 1 an, il fera tout pour vous plaire et respecter vos règles de vie. Il vous attend, au refuge de Saint-Aubin, RD 143 – 62170 à Saint-Aubin – Tél : 03 21 09 10 44 (n’hésitez pas à laisser votre message !).

Si nous sommes un peu tristes de savoir que, pour tous ceux de nos chats et de nos chiens qui n’ont pas encore été adoptés, Noël va se passer dans un box de refuge, il faut qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls et que de nombreux amis et protecteurs pensant à eux et œuvrent pour eux : je vous ai parlé de tous les bénévoles qui ont participé à notre Noël des Animaux (les 2 et 3 décembre) ; je pense aussi à ceux qui ont essuyé la tempête sur le Marché de Noël du Touquet (les 9 et 10 Décembre), et à ceux qui ont tenu le stand SPA au Marché de Noël de Berck (les 16 et 17 Décembre). Je pense à tous ceux qui ont confectionné des objets à vendre sur nos différents stands ou à notre boutique SPA. Je pense à tous ceux qui nous offrent des couvertures, des croquettes, de la litière pour chats, des produits d’entretien, de la lessive… je pense à tous nos généreux donateurs, sans qui l’Association ne pourrait pas subsister. Je pense à tous les adoptants qui offrent la chaleur d’un foyer à nos pensionnaires. A vous tous, amis des Animaux… Joyeuses fêtes et Merci !

Colette Verstrate

 

Communiqué de la Confédération Nationale des SPA de France (CNSPA) à laquelle la SPA Canche-Authie est affiliée : Pourquoi faire stériliser votre chat ?

Un chat non stérilisé n’est pas un animal de compagnie.

En 2017, la Belgique a d’ailleurs rendu obligatoire la stérilisation des chats.

Le chat mâle, adulte vers 9 mois, marque son territoire, va se battre avec des rivaux et part en vadrouille ; s’il revient, ce sera en mauvais état, probablement blessé.

Le femelle, elle, pourra se trouver pleine dès l’âge de 6 mois.

L’idée reçue qu’il faut lui laisser faire une première portée est fausse. Elle risque par la suite de faire des grossesses nerveuses à répétition, ce qui n’arrivera pas si elle n’a jamais eu l’expérience de mettre bas.

La saison des amours pour les chats se produit deux ou trois fois par an. La chatte peut faire jusqu’à 6 chatons lors de chacune de ses trois chaleurs.

Le devenir des chatons

Faites le calcul. Vous serez vite débordé de chatons dont personne ne veut… Qu’en ferez-vous ? Les abandonner dans la nature ? Les noyer ? Les donner à une association qui est déjà débordée de chats dont on ne veut plus ? On entend souvent dire que la stérilisation est « contre nature ». C’est donc « naturel » de tuer les petits ou de les abandonner ?

Non, vous êtes quelqu’un de bien. Vous garderez les mignons petits chatons et vous chercherez à les faire adopter. Par quelqu’un qui ne les fera pas stériliser quand ils auront l’âge de 6 mois ? Le cercle vicieux est bouclé…

Les bienfaits de la stérilisation : pour la santé et la sécurité de votre chat, pour avoir un compagnon doux et propre à la maison, faites-le stériliser, que ce soit un mâle ou une femelle. A la longue, ce sera mieux aussi pour votre porte-monnaie….

La stérilisation sauve des vies en réduisant le nombre de chats tués chaque année dans les campagnes de contrôle de la population féline. Si nous réduisons le nombre de chats dans les rues grâce à la stérilisation, ces campagnes et l’euthanasie seront inutiles. La stérilisation est une alternative humaine et efficace.

La stérilisation diminue le risque pour les chats de contracter des maladies sexuellement transmissibles ou des maladies transmises par morsure (leucose, virus d’immunodéficience féline, maladies infectieuses…).

Et enfin, la stérilisation réduit les abandons.

isaIsa, 4 ans, fait partie d’une portée de chatons abandonnés à la fourrière de Saint-Aubin en 2013. Elle a très vite été adoptée… pour être à nouveau abandonnée, après 4 ans de bons et loyaux services, pour la raison suivante : « elle chasse les rats ! » (que le chien de la maison a croqués, ce qui l’aurait rendu malade). Isa, très gentille, sociable, câline (et chasseuse de rats), abandonnée parce qu’elle n’a fait que suivre son instinct, vous attend au refuge de Saint-Aubin, RD 143 – 62170 à Saint-Aubin – Tél : 03 21 09 10 44 (n’hésitez pas à laisser votre message). Merci de lui donner une seconde chance.

Colette Verstraete

Le Noël d’Hermès

HERMES : doberman mâle castré né le 16/09/2012 pas ok chats du tout

HERMES : doberman mâle castré né le 16/09/2012 pas ok chats du tout

Hermès est un doberman de 5 ans, élégant et vigoureux. En règle générale, les dobermans sont extrêmement intelligents, fougueux, et peuvent se montrer agressifs, c’est pourquoi ils ont besoin d’un maître sachant faire preuve d’autorité. Notre Hermès avait tout cela… mais, en plus, il ne supportait pas les chats de la maison… au point d’en avoir tué deux… ce qui fut la cause de son abandon. Non conscient d’avoir été abandonné parce qu’il avait simplement suivi son instinct, Hermès a été très dépressif les premières semaines, ne comprenant pas ce qu’il faisait là. Puis, comme nous l’avons entouré d’affection, chouchouté, gâté… il a repris goût à la vie. Nous aimerions tant qu’il trouve un foyer pour Noël (son premier Noël de chien abandonné). N’hésitez pas à venir faire sa connaissance, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public de 13h30 à 17h30 – Tél 03 21 09 10 44 (merci de laisser votre message).

Mais… revenons sur notre Noël des Animaux des 2 et 3 décembre.

Merci aux bénévoles et aux employés qui ont eu à cœur de décorer le refuge : c’était très réussi… et ça venait du cœur ! Merci aux bénévoles, qui se sont mobilisés samedi ou dimanche ou tout le week-end pour certaines : ils ont sorti les chiens, présenté et câliné les chats ; fait des permanences à la boutique SPA… tout cela malgré le froid ! Merci au Père-Noël qui, tout le week-end, a accueilli les visiteurs avec des bonbons et s’est prêté de bonne grâce au jeu des photos avec son traineau ; merci à tous ceux qui ont confectionné des pâtisseries, des objets, des décorations de Noël, pour notre boutique SPA. Merci aux visiteurs, pour leur présence, leurs paroles d’encouragement, leurs dons de toutes natures… là encore, tout venait du cœur. Merci aux adoptants (ou aux futurs adoptants), qui ont donné un foyer chaleureux à un chien ou à un chat qui passera les fêtes en famille. Nos pensionnaires peuvent dormis sur leurs deux oreilles… ils ont beaucoup d’amis qui veillent sur eux !

Bonne fin d’année à tous.

Colette Verstrate

Le bon choix

MaxAdopter un animal dans un refuge SPA n’est pas un acte anodin ! La motivation de la plupart des candidats à l’adoption est de sauver une vie, de faire un heureux en lui offrant un foyer. Cela est fort louable, et nous ne saurions trop encourager les gens, désireux de posséder un compagnon à 4 pattes, à venir adopter dans un refuge… à condition de faire le bon choix et de tenir compte, aussi, des attentes des animaux ! Les employés et les bénévoles connaissent bien leurs protégés, n’hésitez pas à les questionner. Ils vous diront : « celui-là est un pépère tranquille, il faut lui laisser vivre sa vie et ne rien forcer » ou « celle-ci est adorable avec les gens mais ne supporte pas ses congénères » ou bien « c’est une jeune bête qui n’a encore reçu aucune éducation, il faudra tout lui apprendre ». Les profils sont nombreux, à vous de choisir celui qui vous convient et d’offrir la vie qui conviendra à votre nouveau protégé. Sur les boxes, pour vous faire une première idée, il y a des étiquettes qui vous présentent l’animal. Lors des formalités d’adoption, il vous est posé quelques questions et il vous est lu le contrat d’adoption que vous allez signer. Une adoption, c’est (ça devrait être) un acte qui vous engage pour la vie… N’hésitez pas à prendre votre temps lorsque vous recherchez l’heureux élu ! Pour MAX, l’adoption ne fut pas « le bon choix ». Un jeune couple a craqué pour ce beau et jeune springer-spaniel dès son arrivée au refuge. J’entends encore la jeune femme dire : « il va vivre dans la maison, bien au chaud, bien confortable ! ». Vivre dans la maison en présence de ses maîtres… OK pour Max. Par contre, vivre dans la maison lors de leur absence, ce fut la catastrophe : Max s’ennuie, aboie, détruit… Max n’a jamais été éduqué : il vient tout juste d’avoir 1 an, tout est encore jouable. Il faudra agir en conséquence, avec douceur et beaucoup de fermeté. Max a droit à sa part de bonheur… N’hésitez pas à venir le voir. Merci pour lui.

Et visitez le stand de la SPA Canche-Authie au marché de Noël du Touquet, les 9 et 10 Décembre.

Colette Verstraete

 

Noël des Animaux

hiltonCe matin, je regardais une interview de Daniel Auteuil parlant de l’éloquence. Je ne peux m’empêcher de vous faire partager sa dernière phrase : « les mots peuvent aussi servir à dire « je t’aime ». Devant un ordinateur, bien anonyme derrière un écran, c’est tellement facile de porter des jugements malveillants et de critiquer sans savoir ! Alors, pour tous ceux qui se dévouent sans compter auprès des animaux du refuge de Saint-Aubin, pour tous ceux qui donnent bénévolement de leur temps et de leur énergie (et qu’on ose appeler « grippe-sous »), un petit « on vous aime », de temps en temps, ne serait pas superflu !

« On vous aime » c’est aussi ce que nous vous invitons à dire à nos pensionnaires, les 2 et 3 décembre prochains, à l’occasion du Noël des Animaux de 10 h à 17h30, au refuge de Saint-Aubin. Il parait que le Père Noël a décidé de venir faire un petit tour au refuge : il prépare son renne et son traineau ! Des bénévoles n’hésitant pas à consacrer une partie de leur week-end pour ce Noël des Animaux, vous attendront à la boutique SPA. Merci de vous mobiliser pour ces chiens et ces chats abandonnés, qui n’ont plus que nous au monde !

Parmi eux, HILTON, 5 ans, type springer-spaniel, arrivé au refuge de Saint-Aubin avec une patte déformée. Ce serait dû (aux dires du vétérinaire qui l’a examiné) à une malnutrition durant sa prime jeunesse. HILTON ne souffre pas de son handicap : il court, joue, saute comme si de rien n’était. C’est parce que personne, encore, ne s’est intéressé à lui que nous mettons à l’honneur ce chien gai, courageux, affectueux, sincère et qui ferait sûrement un agréable chien de compagnie. Les employés, les bénévoles et … le Père Noël, seraient sûrement heureux de voir HILTON adopté lors des Portes Ouvertes… HILTON et, bien sûr, tous les chiens et les chats en attente d’une famille d’adoption.

Colette Verstraete