Archives pour la catégorie Information

Il faut le savoir

JERRY LEE : berger allemand mâle né en 2014

JERRY LEE : berger allemand mâle né en 2014

L’identification, par tatouage ou puce électronique, est obligatoire : pour les chiens, depuis janvier 1999, pour les chats depuis janvier 2012. En plus de répondre à des obligations légales, identifier votre chien, votre chat, c’est aussi le protéger, notamment s’il vient à se perdre. Car, s’il se perd, il arrivera en fourrière. Là, s’il est identifié, vous serez immédiatement averti et viendrez le récupérer. S’il n’est pas identifié, la fourrière va le conserver 8 jours ouvrés, puis le confiera à un refuge pour le mettre à l’adoption (c’est la loi). 88 % des chiens sont identifiés en France et seulement 46 % des chats. La médaille accrochée au collier peut utilement compléter l’identification si vous y indiquez vos coordonnées.

Autre sujet : plusieurs personnes de la région nous ont signalé avoir été contactées par téléphone « au nom de la SPA ». Il leur a été demandé leur numéro de carte bancaire pour faire des virements pour la SPA. Sachez qu’en aucun cas la SPA Canche-Authie ne démarche par téléphone, ni sur la voie publique, pour demander de l’argent. Si vous êtes contactés ainsi par téléphone, il peut s’agir de la SPA de Paris qui utilise cette démarche ou de personnes malhonnêtes qui veulent vous arnaquer, mais pas de la SPA Canche-Authie.

A adopter, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 Saint-Aubin : JERRY-LEE, type berger allemand de 6 ans, abandonné suite au décès de son propriétaire. Il est d’abord craintif avec les inconnus, mais a vite fait de reconnaître ses amis. JERRY-LEE adore courir dans les parcs de sortie. Il est joueur et taquin. Habitué aux enfants. Par contre, il n’aime pas les chats. Pour venir faire sa connaissance (et, pourquoi pas, l’adopter) n’hésitez pas à prendre rendez-vous au 03 21 09 10 44. Vous ferez un heureux. Merci pour lui.

Colette Verstraete

Arrow

ARROW : croisé malinois ,mâle castré né le 12/10/2014

ARROW : croisé malinois ,mâle castré né le 12/10/2014

ARROW a été abandonné pour cause de mutation de son maître, parti en appartement. La vie en appartement n’est pas faite pour ce chien très actif, très joueur, qui a besoin d’espace. Il a 5 ans ½ et un look tout à fait particulier, qui fait de lui un chien unique : il est issu d’un croisement entre un malinois et un basset ! Chien unique, c’est aussi ce que devra être ARROW, qui n’aime pas beaucoup les autres chiens et qui n’aime pas du tout les chats. Merci de lui donner sa chance en venant le voir (et, peut-être, l’adopter) sur rendez-vous au 03 21 09 10 44, au refuge de Saint-Aubin.

Depuis le déconfinement, vous avez été nombreux à vouloir nous aider : soyez-en remerciés, au nom des pensionnaires à 4 pattes du refuge de Saint-Aubin. D’abord, il y a eu pas mal d’adoptions, certaines inespérées car l’animal n’était pas particulièrement facile. Ce qui me rappelle cette parole de Monsieur Lanoy (Président de la SPA Canche-Authie entre 2000 et 2004) : « Il ne faut jamais désespérer : il y a, quelque part, un maître pour chaque chien et chaque chat de ce refuge ! ». Ensuite, les bénévoles qui vous accueillent sur le parking ont été ravis de discuter avec vous et de recevoir vos dons : chèques, croquettes, boîtes, produits d’entretien, Javel, etc… Cela fait chaud au cœur de savoir que les amis des animaux sont toujours présents, fidèles et actifs… Merci !

Voici, enfin, des nouvelles du chat JOKER, vous savez, ce petit chat arrivé avec une fracture de l’humérus, chaton blessé et seul au monde. Pris en charge par une vétérinaire d’Hesdin, puis opéré dans une clinique vétérinaire de Boulogne, il a été équipé d’une plaque, castré, vacciné, identifié par puce électronique. Merci à ces deux vétérinaires de s’être aussi bien occupées de ce petit chat… et merci à tous ceux d’entre vous qui nous ont fait un don pour nous aider à payer la facture. JOKER a été adopté, baptisé QUEEN et il va très bien, en témoigne la dernière visite de contrôle qu’il a faite. Merci, les amis des animaux !

Colette Verstraete

Protégeons-nous

DIL ALa voilà enfin arrivée, cette première étape de sortie de confinement ! Au refuge de Saint-Aubin, comme partout ailleurs, nous l’attentions avec impatience : les adoptions vont pouvoir reprendre ; les visiteurs pourront nous déposer leurs dons ; les bénévoles qui se sentent prêts pourront reprendre les sorties des chiens et les caresses aux chats… Oui, mais… attention ! Déconfinement ne signifie pas « retour à la normale » et il sera absolument nécessaire de respecter le cadre de sécurité sanitaire que nous avons mis en place. Adoptions, oui, mais sur rendez-vous (au 03 21 09 10 44) : c’est notre secrétaire qui, en fonction du planning établi, conviendra avec vous de la date et de l’heure de votre visite. Apporter des dons, oui, mais sans entrer dans l’enceinte du refuge : des bénévoles vous accueilleront sur le parking pour vous remercier et réceptionner vos dons. Un cahier sera mis à votre disposition si vous désirez y laisser un message. Nous avons besoin de couvertures, boîtes pour chiens et chats, croquettes pour chiens et chats, produits d’entretien (Javel – Produits à vaisselle…), éponges-grattoirs, raclettes, fromage fondu pour administrer les médicaments ; sopalin, lingettes, etc…). Si vous préférez nous faire un don en espèces, les chèques sont acceptés, de même que les virements et les dons par Paypal. Dans ces 2 derniers cas, n’oubliez pas de mentionner vos coordonnées complètes pour que nous puissions vous envoyer un reçu fiscal. Au nom de nos pensionnaires, pour chacun de vos gestes… MERCI !

Ce qu’il aimerait, DIL, vieux drahthaar de 12 ans, c’est trouver une famille pour y vivre, heureux, le reste de ses jours. Arrivé à la fourrière de Saint-Aubin dans un état pitoyable de faiblesse et de maigreur, il n’a jamais été réclamé. Nous ne pensions pas pouvoir le sauver… et pourtant… le voilà, en pleine forme, bien dodu, plein d’entrain quand il s’agit de courir dans les parcs de sortie… une vraie métamorphose ! Vite, prenez rendez-vous pour venir voir et adopter notre pépère DIL. Merci pour lui (03 21 09 10 44).

Colette Verstraete

 

Premier palier

Les juristes de la Confédération Nationale Défense de l’animal (à laquelle la SPA Canche-Authie est affiliée) nous envoient ces recommandations : « le 28 avril dernier, le Premier Ministre a présenté la stratégie du gouvernement en vue du déconfinement de la population. Parmi les diverses informations données, deux retiennent l’attention :

  •  Le déconfinement sera progressif et différencié selon les territoires…
  • Le déconfinement ne signifiera pas un « retour à la normale ». Quelle que soit la date finalement retenue, un cadre de sécurité sanitaire devra être maintenu… ».
  • Les règles de distanciation (1 mètre minimum) et les gestes barrières constituant un socle incontournable de la prévention des risques de transmission doivent impérativement être respectés.
  • Les regroupements de salariés et bénévoles dans des espaces réduits doivent être limités…
  • Le recours à des équipements de protection individuelle (…) est indispensable à l’intérieur du refuge et pour les interventions extérieures. »

Pour l’accueil des visiteurs « il conviendra de mettre en place des mesures pour contrôler le flux des visiteurs au sein de la structure… »

« Si l’entrée des visiteurs devrait être autorisé, un accès libre au refuge parait cependant exclu… ».

Voici ce que nous avons décidé au refuge de Saint-Aubin pour ce premier palier de sortie de confinement :

  • Les adoptions : elles se feront sur rendez-vous, en téléphonant au 03 21 09 10 44. Les rendez-vous étant échelonnés, les candidats à l’adoption pourront aussi faire connaissance avec nos chiens et nos chats et les adopter en toute connaissance de cause.
  • Les dons : il y aura un accueil sur le parking pour recevoir vos dons : boîtes, croquettes, couvertures, Javel, produits ménagers, fromage fondu, etc… seront les bienvenus. Les dons par chèques pourront se faire au bureau (1 personne à la fois).

Toutes ces mesures, bien sûr, pourront varier en fonction du changement des circonstances et des recommandations gouvernementales. Merci d’être à nos côtés.

GOLIATH : Beauceron mâle âgé de 3ans

GOLIATH : Beauceron mâle âgé de 3ans

GOLIATH

Abandonné parce que la vie en appartement ne lui convenait pas, ce chien de type beauceron a 3 ans. C’est un gentil, un affectueux, une vraie crème.

 

 

 

 

 

Colette Verstraete

Vous pouvez toujours suivre notre actualité sur : https://www.facebook.com/S.P.A.CancheAuthie/

Et sur Instagram :

https://www.instagram.com/spa_canche_authie/

 

 

Inaho

inahoAbandonné parce qu’il aboie sans cesse quand il est seul et que cela pose problème avec les voisins. INAHO, comme tous ses congénères, est confiné au refuge de Saint-Aubin et attend avec impatience le retour des adoptants. Ce chien, de type berger, a 6 ans ½. Il est très affectueux, bon vivant, pas compliqué, et fera un excellent chien de compagnie. Pour lui, il vaudrait mieux qu’il y ait toujours quelqu’un à la maison puisqu’il n’aime pas la solitude. Patience… le déconfinement approche, et, avec lui, la possibilité d’adopter nos pensionnaires !

Vous êtes nombreux à vous demander, puisque tous les refuges en ont l’autorisation, pourquoi nous ne pratiquons pas les adoptions par Internet. Et, à plusieurs reprises, nous vous avons donné notre position (qui, d’ailleurs, est celle de la plupart des refuges indépendants affiliés à la Confédération Nationale Défense de l’Animal). Puisqu’il n’est pas sursaturé, le refuge de Saint-Aubin ne fait pas d’adoption par Internet ! En effet, une adoption, c’est souvent un coup de cœur réciproque. Il faut aussi que l’animal plaise à tous les membres de la famille… et que tous les membres de la famille lui plaisent. C’est pourquoi, c’est souvent en famille que les candidats à l’adoption viennent choisir un animal. Si le chien ou le chat est un grand timide, il faudra que les futurs adoptants viennent plusieurs fois pour le mettre en confiance. Bref, il y a une interaction nécessaire entre l’humain et l’animal, que nous tenons à préserver. Alors… patience…

Dès que nous aurons les instructions officielles concernant le déconfinement dans les refuges, nous vous tiendrons informés. Vraisemblablement, au début, les adoptions se feront sur rendez-vous, pour éviter que trop de personnes ne circulent en même temps dans le refuge. Promis, vous serez informés, via Facebook, Instagram et la presse papier, dès que les mesures autorisées seront prises.

A bientôt !

Colette Verstraete

Vous pouvez toujours suivre notre actualité sur : https://www.facebook.com/S.P.A.CancheAuthie/

Et sur Instagram :

https://www.instagram.com/spa_canche_authie/

 

Les adoptions

A la demande du président de la SPA (de Paris), le ministère de l’intérieur a annoncé que, pour éviter le risque de saturation des refuges et, en conséquence, éviter les euthanasies ( !!), « il a été décidé qu’une tolérance sera accordée concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge », à compter du 16 avril 2020. Vous avez été nombreux à vous manifester, concernant le refuge de Saint-Aubin. Voici ce qu’il en est à l’heure actuelle. Le refuge de Saint-Aubin, comme les 270 refuges indépendants affiliés à la Confédération Nationale Défense de l’Animal (sise à Lyon), reçoit tous les 15 jours un questionnaire de la Confédération visant à vérifier si les abandons ont augmenté depuis le début du confinement. La Confédération nous écrit : « les résultats sont, à ce stade, rassurant et unanimes : les abandons au refuge et en fourrière n’ont pas augmenté ». Cependant, la situation pouvant évoluer très rapidement, la Confédération rappelle qu’il existe « des possibilités de transfert d’animaux d’un refuge vers un autre en cas de saturation… nous en avons encore eu un bel exemple la semaine passée dans le Grand Ouest ». Bien sûr, chacun des 270 refuges indépendants (dont le refuge de Saint-Aubin) est libre d’exploiter cette tolérance, sachant qu’il ne s’agit en aucun cas d’une réouverture des refuges au public. Parmi les conditions énoncées : « la procédure d’adoption devra prendre une forme dématérialisée, avec une sélection à distance du candidat à l’adoption qui choisira un animal sur le site internet de l’association ».

Nous estimons que, sauf en cas d’urgence vitale, on ne choisit pas un animal, être vivant et sensible, sur Internet !

Falco (husky)

Au refuge de Saint-Aubin, il n’y aura pas d’euthanasies et nos chiens et chats, tels FALCO, husky de 4 ans ½, seront heureux d’être adoptés après le confinement, après avoir rencontré l’adoptant et sa famille, après avoir passé un moment avec eux dans un parc. Une adoption, c’est un coup de cœur réciproque, une interaction entre un animal et un humain, comme cela se passera sûrement, bientôt, avec notre Falco !

Vous pouvez toujours suivre notre actualité sur : https://www.facebook.com/S.P.A.CancheAuthie/

Et sur Instagram :

https://www.instagram.com/spa_canche_authie/

Colette Verstraete

Seuls

Refuge confinementIls sont bien seuls, nos aînés, confinés dans leurs EHPAD ! Heureusement que des soignants admirables sont là pour s’occuper d’eux ! Mais il y a un « plus » : je pense à tous les établissements qui ont des animaux de compagnie, ces amis que l’on peut caresser, à qui l’on peut parler, qui nous font rire parfois et nous font oublier, l’espace d’un instant, que l’on vit confiné. Alors, bravo à tous ces EHPAD, maisons de retraite, unités de vie, qui avaient eu la bonne idée d’introduire des animaux de compagnie auprès de leurs résidents. Car, non les chiens, les chats, les oiseaux, ne transmettent pas le virus : la contamination est exclusivement interhumaine ; Peut-être, au contraire, par leur présence réconfortante, ces animaux ont-ils pu contribuer à sauver quelques vies.

Ils sont bien seuls, nos chiens et nos chats, confinés dans leurs boxes ! Heureusement que nos salariés sont là, pour sortir les chiens et distraire les chats. Mais comme le temps doit leur paraître long ! Plus de bénévoles pour accompagner les chiens dans les parcs de sortie et jouer avec eux ! Plus de bénévoles pour brosser et caresser les chats ! Plus de visiteurs qui apportent des boîtes, des croquettes, des couvertures et distribuent des petites friandises ! Plus d’adoptions… la vie est suspendue…

La vie est suspendue, mais l’espoir de trouver une famille demeure… ce sera pour « après » et chacun s’accroche à cet espoir….

Au refuge de Saint-Aubin (comme dans tous les refuges) nous sommes seuls pour affronter ces temps difficiles, mais nous savons que les amis des animaux sont toujours là, en témoignent tous les messages d’encouragement que nous recevons et les dons (chèques, virements, Paypal…) que vous nous envoyez. Merci à tous pour votre précieux soutien en ces temps difficiles.

Vous pouvez toujours suivre notre actualité sur : https://www.facebook.com/S.P.A.CancheAuthie/

Et sur Instagram :

https://www.instagram.com/spa_canche_authie/

Colette Verstraete

 

Merci mon chien, Merci mon chat….

NONMerci à toi, mon chien, d’être là ! Je suis confiné(e), mais toi, tu es là, avec moi, je te parle, je ne suis pas seul(e) ! Je me souviens des jours de pluie où je me plaignais d’être obligé(e) de te sortir de l’appartement pour faire tes besoins… aujourd’hui, grâce à toi, je peux marcher un peu et prendre l’air… Merci mon chien ! Merci à toi, mon chat, qui joue, qui court, qui me fais rire avec tes mille facéties et me fais oublier que je suis confiné(e) dans un petit studio. Tu te colles à moi, et tu ronronnes, et ces ronrons apaisent mon angoisse ! Merci mon chat ! Merci à vous, jolis oiseaux de toutes les couleurs… quel plaisir de vous observer et d’écouter vos jolis gazouillis dans le silence pesant des maisons et des rues ! Merci les oiseaux ! Merci à vous, les poissons, qui évoluez, imperturbables, dans votre aquarium : vous contempler desserre, l’espace d’un instant, l’étau qui me serre le cœur. Merci les poissons. Merci à vous, tous les animaux qui nous entourent : vous regarder, vous parler, s’occuper de vous, sont des moments de trêve dans ces heures difficiles que vous partagez avec nous. Merci les animaux.

Car, oui, nos animaux partagent avec nous ces heures difficiles de confinement et je rappelle qu’ils ne représentent aucun danger par rapport au Covid-19, la contamination étant exclusivement interhumaine.

Au refuge de Saint-Aubin, nos chiens et nos chats doivent trouver bien bizarre de ne plus voir leurs amis les bénévoles. Heureusement, les employés sont là, qui, comme à l’accoutumée, les nourrissent et nettoient leurs boxes. Et ce sont ces mêmes employés qui sortent les chiens pendant qu’ils nettoient les boxes ; si bien que nos pensionnaires ne sont pas trop malheureux en attendant des jours meilleurs.

Merci à nos salariés et merci à tous les amis des animaux qui nous envoient des messages d’encouragement et nous font des dons par virement ou via Paypal afin que le refuge continue de tourner. Portez-vous bien.

Vous pouvez toujours suivre notre actualité sur : https://www.facebook.com/S.P.A.CancheAuthie/

Et sur Instagram :

https://www.instagram.com/spa_canche_authie/

Colette Verstraete

La résilience

logo 2018Résilience : « aptitude d’un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques ». Comment applique-t-on la résilience au refuge de Saint-Aubin ? Le refuge est fermé, mais nos salariés « agents d’entretien et de soins aux animaux » continuent à y travailler tous les jours : il faut bien que les boxes soient nettoyés et que nos animaux soient nourris et soignés ! Ils sont quatre, le matin, pour le nettoyage, bien séparés les uns des autres puisque chacun prend en charge 1 bloc de boxes indépendant des autres. Ils sont deux l’après-midi, pour sortir les chiens et s’occuper des chats et là encore, ils peuvent respecter sans difficulté la distanciation nécessaire. Le refuge étant fermé aux visiteurs et aux bénévoles, nos salariés sont protégés des risques de contamination venus de l’extérieur.

Une fois par semaine, l’un de nos vétérinaires vient faire les vaccins, ce qui est vital dans un refuge-fourrière pour éviter des catastrophes sanitaires supplémentaires.

La gestion et l’administration de l’association se font surtout par mail, SMS ou téléphone, mais chacun reste mobilisé et nous restons en contact permanent les uns avec les autres.

Bien sûr, nous pensons tous à nos animaux. Ils ont, certes, leur sortie quotidienne, mais ils n’ont pas beaucoup de distractions puisque personne ne peut plus venir les voir. Eux aussi sont en résilience, en attendant des jours meilleurs….

La fourrière, qui est un service public, fonctionne toujours et, pour l’instant, il n’y a pas trop de va-et-vient.

Vous pouvez toujours suivre notre actualité sur :

https://www.facebook.com/S.P.A.CancheAuthie/

Et sur Instagram :

https://www.instagram.com/spa_canche_authie/

Merci, d’ailleurs, pour tous les messages d’encouragement que vous nous envoyez. Et merci de ne pas nous laisser tomber !

Colette Verstraete

 

« D’habitude… »

 logo 2018« D’habitude », nos dévoués bénévoles se rendent régulièrement au refuge de Saint-Aubin pour y caresser les chats ou y promener les chiens. C’est fini pour le moment. Des directives gouvernementales, relayées par le Confédération Défense de l’Animal (à laquelle la SPA Canche-Authie est affiliée) nous ont clairement ordonné :

  • De fermer le refuge
  • D’y interdire l’entrée à tous, y compris les bénévoles caresseurs de chats et promeneurs de chiens.

J’imagine aisément le désarroi de nos bénévoles… mais on n’a pas le choix !

« D’habitude », nos chiens sont sortis chaque jour, excepté le dimanche et, rassurez-vous, ils ont toujours leur sortie quotidienne. Ce sont les employés qui les mettent dans les parcs de sortie, car les employés, eux, sont toujours là.

Pas question de ne pas nettoyer les boxes ou nourrir les animaux ! J’en profite pour saluer nos salariés qui assument, avec responsabilité, ce nouvel ordre des choses et font tout pour que nos pensionnaires n’en pâtissent pas trop.

« D’Habitude », le refuge est ouvert au public de 14 h à 18 h : les visiteurs viennent déposer leurs dons de croquettes, litière, couvertures, produits d’entretien, etc… ou ils viennent adopter des chiens ou des chats. C’est fini pour le moment.

Les 43 chiens et la cinquantaine de chats qui vivent dans les boxes devront attendre des jours meilleurs pour être adoptés.

Par contre, la fourrière, qui est un service public, reçoit encore les animaux errants amenés par les communes.

« D’Habitude », Murielle (et Tony les samedi) vous accueillent au bureau. C’est fini pour le moment. Murielle est en télétravail et les appels au 03 21 09 10 44 sont répercutés sur la ligne.

Merci pour tous les messages d’encouragement que nous recevons sur les réseaux sociaux. N’ayez pas peur, les pensionnaires du refuge de Saint-Aubin sont entre de bonnes mains.

Et pensons à la joie des retrouvailles, quand, à la fin du confinement, ils retrouveront leur amis les bénévoles !

Colette Verstraete

logo lyon