Archives quotidiennes :

Proposition de loi maltraitance animale au parlement

TYSON : croisé mâle castré né le 19/10/2014

TYSON : croisé mâle castré né le 19/10/2014

Comme 270 autres refuges indépendants, le refuge de Saint-Aubin est affilié à la Confédération Nationale Défense de l’Animal, dont le siège est à Lyon. Voici ce que Défense de l’Animal a écrit :

« La proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale est à l’ordre du jour au Parlement. A la suite de la discussion en commission des affaires économiques, mercredi 20 janvier, Défense de l’Animal est satisfaite de voir qu’une partie de ses demandes pour lutter contre la maltraitance animale a été prise en compte. A ce stade, la future loi comporte un certain nombre d’avancées pour les animaux.

STOP MALTRAITANCE : Aggravation des peines contre les tortionnaires d’animaux, couplée à la création de circonstances aggravantes. Défense de l’Animal se réjouit de ces proposition, portées par notre campagne Dites #STOPMaltraitance.

Luttons contre l’abandon par une plus grande sensibilisation. Création d’un certificat de connaissances pour détenir un chien, chat, cheval et création d’un stage de sensibilisation à la prévention et à la lutte contre la maltraitance animale, pour éviter les récidives !

#STERILISATIONOBLIGATOIRE, afin de lutter contre la surpopulation féline, les Maires ou les intercommunalités auront, si cette loi est votée en l’état, l’obligation de procéder à des campagnes de stérilisation des chats errants sur le territoire de leur commune.

L’interdiction programmée de la présence d’animaux sauvages dans les cirques et la fin des spectacles itinérants. L’interdiction de la reproduction des orques et dauphins et la fin de leur captivité, à terme, en France.

En l’état, cette version de la proposition de loi est encourageante, mais certains points essentiels manquent encore afin d’en faire une « loi historique » :

L’interdiction de la vente des animaux de compagnie sur internet et des chiens et chats en animalerie.

#STOPMaltraitance, création d’un « fichier des interdits de détenir un animal » pour un meilleur suivi de l’exécution de cette peine.

Défense de l’Animal est pleinement mobilisée autour de cette proposition de loi et interagit directement avec les Parlementaires. Nous serons attentifs aux discussions à venir, mardi 26 janvier, dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale ! »

 Nous ajouterons que nous attendons que soient également traités les sujets suivants dont il n’a pas été fait allusion :

  • les conditions d’abattage dans les abattoirs
  • la chasse à courre
  • la corrida
  • les conditions de détention des animaux de ferme dans certains élevages…

 La liste est longue et il y a encore tant à faire !

 TYSON n’a pas été maltraité. C’est la mort dans l’âme que son maître nous l’a confié, avec HIPIE, car il ne pouvait plus s’occuper d’eux et il voulait qu’ils aient une belle vie. TYSON est gai, gentil, sociable. C’est un athlète qui adore courir et jouer. C’est un mélange de « braque-boxer » qui aura 6 ans en mars. CHIPIE a trouvé une famille. Nous espérons que TYSON, lui aussi, aura bientôt cette chance. Merci pour lui.

 Colette Verstraete