Archives mensuelles : janvier 2020

Mon animal et moi

« Mon animal et moi », c’est le nom de l’opération qu’a lancée STYL’PHOTO, de Berck, au profit de la SPA Canche-Authie. Vous apportez, chez STYL’PHOTO, 10 kgs de croquettes pour chiens ou chats, et, en échange, vous repartez avec votre portrait en compagnie de votre animal préféré. L’opération se déroulera du 4 au 22 février, sur rendez-vous uniquement (Tél : 03 21 09 14 85). Voilà encore une façon originale d’aider les animaux de la SPA Canche-Authie… et de repartir avec une belle photo !

GAROU : croisé mâle noir et blanc né en 2011

GAROU : croisé mâle noir et blanc né en 2011

GAROU, 8 ans 1/2, est arrivé au refuge de Saint-Aubin suite au décès de sa maîtresse. A son arrivée, en 2018, c’était un gros pépère grincheux, qui ne connaissait que sa maîtresse et sa courette ! Au refuge de Saint-Aubin, il a appris à connaître les employés, les bénévoles, les visiteurs ; il a appris à courir dans les parcs de sortie ; il est devenu svelte et plus sociable. Il garde son caractère un peu particulier et exclusif. Il est joyeux, sociable, pot-de-colle parfois et nous estimons que maintenant, il est prêt à vivre la seconde partie de sa vie avec un maître qu’il adoptera et qui l’adoptera. Un coup de cœur pour GAROU !

Même s’il vivait en reclus avec sa maîtresse, GAROU n’a pas été maltraité. Malheureusement, il n’en est pas de même pour de nombreux, trop nombreux animaux. Dans son communiqué de presse, la Confédération Défense de l’Animal, à laquelle la SPA Canche-Authie est affiliée, formule 3 demandes concernant la maltraitance animale :

  1. L’aggravation de la sanction pénale contre les auteurs de sévices graves… par une élévation de la peine à 5 ans d’emprisonnement et 75000 € d’amende.
  2. L’amélioration de la condition de l’animal victime : en 2018, plus de 8000 animaux maltraités ont été sauvés et pris en charge par les refuges indépendants (dont le refuge de Saint-Aubin).
  3. Un suivi de la peine d’interdiction de détenir un animal, avec renforcement du contrôle de l’exécution de cette peine… instauration d’un fichier recensant les personnes condamnées.

A suivre…

Colette Verstraete

Owen

owenDès son arrivée en fourrière, OWEN nous a tous séduits : un jeune chien gentil, agréable, très malheureux de se retrouver enfermé, un chien au regard si doux que tout le monde a craqué ! Chien trouvé, non identifié, jamais réclamé, type labrador à la robe noire et à la bavette blanche, environ 1 an 1/2, OWEN attend une famille. Ce jeune sportif est prêt à faire avec vous de longues balades au grand air, mais, au retour, il ne dédaignera pas les caresses et les câlins. Allez vite le voir au refuge de Saint-Aubin, R.D. 143, 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public, du lundi au samedi, de 14 h à 18 h. Fermé les dimanches et jours fériés. Tél : 03 21 09 10 44 (n’hésitez pas à laisser votre message !).

La SPA Canche-Authie, qui n’a rien à voir avec la SPA (dont le siège est à Paris) et ses 60 refuges, est affiliée à la Confédération Nationale Défense de l’Animal, confédération qui regroupe 270 refuges indépendants (dont le refuge de Saint-Aubin), dont le siège est à Lyon. Cette année, « Défense de l’Animal axe sa campagne sur la lutte contre la maltraitance animale. Cette campagne a pour but de sensibiliser chaque citoyen. Fortement impliquée dans la lutte contre les violences faites aux animaux, et face à l’urgence de la situation, l’Association Défense de l’Animal interpelle les pouvoirs publics et les citoyens, afin d’obtenir des sanctions plus sévères contre ceux qui maltraitent les animaux. En effet, la portée d’un acte de cruauté envers un animal et la souffrance qui lui est causée apparaissent largement sous-estimées. La reconnaissance de l’animal en tant qu’être vivant doué de sensibilité, inscrite dans le code civil le 16 février 2015, doit aujourd’hui produire ses effets sur le plan pénal. Pour les nombreuses victimes, il est temps de dire STOP !

La suite de ce communiqué de presse de Défense de l’Animal vous sera présentée la semaine prochaine.

Colette Verstraete

Aider le refuge

dilIl arrive fréquemment que des gens nous disent : « Que pouvons-nous faire pour vous aider ? » Il y a mille façons d’aider les pensionnaires du refuge de Saint-Aubin. La première qui vient à l’esprit, c’est d’apporter des croquettes. Nos habitués savent, maintenant, que nous acceptons toujours la litière pour chats, les produits d’entretien (javel ; produits à vaisselle ; …), le sopalin, les raclettes, etc… Bien sûr, les dons en chèques sont les bienvenus et servent au bien-être de nos animaux. Il y a aussi nos tricoteuses, qui tricotent des couvertures pour les chats : à ce propos, elles acceptent avec plaisir toutes les pelotes de laine. Une initiative originale est celle de l’artiste peintre Jacques DOURLENT qui a mis en vente à « l’Atelier de la Caloterie » un tableau au profit de la SPA Canche-Authie ; C’est l’une de nos adhérentes-adoptante, qui habite Caen, qui a acheté ce tableau et nous l’en remercions ; du coup, Monsieur DOURLENT met en vente un 2ème tableau au profit de la SPA Canche-Authie. Pour tous renseignements, téléphonez à Jacques DOURLENT (03 21 86 16 90). Une remise sera consentie aux acheteurs. Vous ferez un beau geste pour le refuge de Saint-Aubin… et vous aurez un beau tableau !

Bien sûr, une autre façon d’aider les chiens et les chats du refuge de Saint-Aubin, c’est de les adopter. Ainsi, DIL, notre vieux drahthaar de 12 ans, arrivé à la fourrière de Saint-Aubin dans un état pitoyable : il était maigre, exténué, le pelage terne et clairsemé… Nous avons craint le pire pour lui… Mais, grâce aux soins prodigués par les employés et les bénévoles, notre vieux briscard s’en est sorti. Il était identifié, mais personne n’a répondu à nos appels, personne ne s’est manifesté. Notre pépère prend encore plaisir à courir dans la pâture. Nous serions si heureux s’il trouvait un foyer où finir tranquillement ses jours. Il vous attend au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin, qui reprendra ses horaires d’été (14h-18h) à partir du lundi 20 janvier.

Colette Verstraete

 

Inaho

inahoInaho est un chien de type berger, plutôt petit et râblé, au regard intelligent et amical. Personne ne s’intéresse à lui, car il n’a pas la prestance du berger allemand et il a 6 ans. Et pourtant, INAHO a encore de belles années devant lui et serait surement un compagnon fidèle et affectueux. Il a été abandonné « parce qu’il aboie », il lui faudra donc un maître à plein temps, qui ne le laisse pas seul, un maître qu’il aimera sans modération, avec qui il fera « un duo d’enfer » ! INAHO est à adopter, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public, du lundi au samedi, de 13h30 à 17h30 (horaire d’hiver). Fermé les dimanches et jours fériés. Tél : 03 21 09 10 44 (n’hésitez pas à laisser votre message).

En ce début d’année 2020 et étant donné le grand nombre de signalements de maltraitance que nous recevons, j’aimerais rappeler qu’il existe une charte des droits de l’animal… celle-ci reste, hélas, sans application réelle !

Avant de la porter à votre attention, en voici le préambule :

  • « Considérant que la Vie est une, tous les êtres vivants ayant une origine commune et s’étant différenciés au cours de l’évolution des espèces,
  • Considérant que tout être vivant possède des droits naturels et que tout animal doté d’un système nerveux possède des droits particuliers,
  • Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la Nature et conduisent l’homme à commettre des crimes envers les animaux,
  • Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique la reconnaissance par l’espèce humaine du droit à l’existence des autres espèces animales,
  • Considérant que le respect des animaux par l’homme est inséparable du respect des hommes entre eux, il est proclamé ce qui suit : suit la déclaration universelle des droits de l’animal, proclamée solennellement à Paris, le 15 Octobre 1978 à la maison de l’Unesco !

Colette Verstraete