Archives quotidiennes :

Frères abandonnés

ERODE : mâle né en 2009 (aide de 30 millions d'amis si besoin )

ERODE : mâle né en 2009 (aide de 30 millions d’amis si besoin )

Ce sont deux épagneuls bretons issus de la même portée, nés le 6 Avril 2009. Ils viennent d’arriver au refuge de Saint-Aubin suite au décès de leur maîtresse et ils sont très désemparés ! ERODE, noir et blanc, est beaucoup trop gros et devra faire de l’exercice pour retrouver un poids acceptable. Il fait contre mauvaise fortune bon cœur, ne se plaint pas et regarde tristement les gens passer devant son box ! ELIOT, chocolat et blanc, est, lui, vraiment désespéré, et il nous fend le cœur avec ses gémissements de désespoir. Ils ont perdu leur maîtresse, ses gâteries, ses caresses, le confort de leur maison, pour se retrouver dans un box, avec des inconnus, sans savoir ce qui va leur arriver. Leur dixième anniversaire, c’est tout seuls qu’ils le passeront et ils n’ont pas mérité cela. Abandonnés, ils ont perdu toute assurance. Seule une adoption leur redonnera la joie de vivre ! C’est un beau sauvetage à faire et nous comptons sur les amis des animaux (qui ont un cœur « grand comme ça ») pour trouver un foyer où ERODE et ELIOT (ensemble ou séparément) poursuivront leur chemin. A adopter au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin. Ouvert au public, du lundi au samedi, de 14 h à 18 h. Fermé les dimanches et jours fériés. Tél : 03 21 09 10 44 (n’hésitez pas à laisser votre message).

Les chiens séniors ont du mal à trouver une famille. Les gens disent : « on ne le gardera pas longtemps, on aura du chagrin quand il mourra ! »… C’est vrai ! Il faut un sacré courage et un amour désintéressé des animaux pour adopter un sénior. Doit-on les condamner à finir leur vie dans un box de refuge, alors qu’ils ont encore quelques bonnes années à vivre ? Il y a des personnes, heureusement, qui n’adoptent que des Séniors et les accompagnent tendrement jusqu’au bout de leur vie…. C’est sur ces personnes remarquables que nous comptons pour ERODE, ELIOT et tous les Séniors du refuge de Saint-Aubin. Merci pour eux.

Colette Verstraete