Archives quotidiennes :

Sacré Fendi

fendiFENDI est un petit jack-Russel, trouvé en divagation sur les routes de l’été par un monsieur qui l’a amené à la fourrière de Saint-Aubin. Le chien n’était pas identifié et n’a pas été réclamé. A sa sortie de fourrière, où il a passé les 8 jours ouvrés réglementaires, ce petit jack-Russel a été vacciné et identifié par puce électronique, et c’est à ce moment qu’il a été prénommé FENDI. C’est aussi à ce moment que, comme il en avait manifesté l’intention, le monsieur qui avait trouvé FENDI est venu le chercher au refuge de Saint-Aubin, avec l’intention de l’adopter. Dans son nouveau foyer, FENDI s’est montré adorable avec ses nouveaux maîtres, adorable avec la vieille chienne de la maison… MAIS… impossible de le faire cohabiter avec le perroquet ! La cage avait beau être en hauteur, FENDI, ingérable et surexcité, faisait des bonds incessants dans le but d’attraper le volatile qui, lui, commençait à stresser et à déprimer. C’est la mort dans l’âme que le couple a dû se résoudre à ramener FENDI au refuge de Saint-Aubin. Il ne faut pas oublier qu’avant d’être le chien de compagnie qu’il est devenu, le jack-Russel a longtemps été utilisé pour chasser le petit gibier et sa cohabitation avec « les bêtes à plumes » n’est pas gagnée !

Nous en avons eu la preuve avec LEMON, autre jack-Russel récemment adopté au refuge de Saint-Aubin et très vite revenu au bercail car il avait croqué les poules de la maison ! Sachez donc qu’au refuge de Saint-Aubin, nous avons 3 jack-Russel à adopter : FENDI et LEMON, ennemis des plumes et ADECK, abandonné car il n’aime pas rester seul. Ce sont des chiens courageux, dévoués, gais, qu’il faut savoir comprendre et, surtout, éduquer avec fermeté. N’hésitez pas à venir les voir, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin, ouvert au public de 14 h à 18 h, fermé les dimanches et jours fériés – Tel : 03 21 09 10 44 (n’hésitez pas à laisser votre message, car le standard est souvent encombré). Pour votre soutien, moral et matériel, nous vous disons un grand MERCI !

Colette Verstraete