Archives mensuelles : avril 2017

Le p’tit lou

LOU1Il est dans sa deuxième année de vie, notre petit LOU, chien trouvé non identifié, jamais réclamé. Ce petit chien, de type « papillon », à la robe rousse, ne peut passer inaperçu : on dirait un renardeau, pas content, mais pas content du tout, de se retrouver derrière un grillage ; durant son temps de fourrière il est resté sur la défensive, se méfiant des inconnus. Mais les bénévoles sont des gens patients et tenaces, et très vite, ils ont fait comprendre à LOU qu’on ne lui voulait que du bien. Comme le renard du Petit Prince, ils ont su l’apprivoiser. Le voilà maintenant mis à l’adoption. Depuis qu’il est au refuge, il a su faire preuve d’adaptation et de bonne volonté. C’est un petit chien plein de vie, qui adore gambader, sauter, jouer… un véritable feu-follet qu’il vous faudra éduquer. De toutes façons, quand il aura compris que vous l’aimez, il se pliera de bonne grâce aux règles que vous lui inculquerez. Après avoir fait ses cabrioles dans le parc de sortie, il adore sauter sur les genoux et venir se lover dans les bras pour avoir des câlins. N’hésitez pas à lui rendre visite, au refuge de Saint-Aubin, RD 143 – 62170 à Saint-Aubin – Tel : 03 21 09 10 44. Ouvert au public, du lundi au samedi, de 14 h à 18 h. Comme LOU, de nombreux animaux arrivent non identifiés à la fourrière de Saint-Aubin. Et pourtant, la loi du 6 janvier 1999 oblige à identifier tous les chiens âgés de plus de 4 mois. Et la loi de janvier 2012 oblige à identifier tous les chats. Que faire si votre animal s’est égaré ? avertissez immédiatement la fourrière, la Police, les refuges et les vétérinaires les plus proches. Affichez également dans le voisinage et chez les commerçants du quartier, des annonces comportant la photo de l’animal et votre numéro de téléphone. Cliquez sur Pet Alert, une page Facebook très efficace : www.facebook.com/PertalertFrance. Contactez le fichier national : I-CAD (Société d’Identification des Carnivores Domestiques) – Tel : 0810 778 778 ou www.i-cad.fr. Si votre animal est identifié, n’oubliez pas, en cas de déménagement ou de changement, de prévenir I-CAD ! l’avenir de votre ami à 4 pattes est entre vos mains.

 Colette Verstraete

Câline la coquine

caline1Elle a 9 ans et vient d’être abandonnée pour cause de décès de son maître. Cette petite chatte est étonnante : elle supporte avec courage ce mauvais coup du sort : « être abandonnée à 9 ans » ! Pas du tout intimidée, elle vient vers nous pour quémander des caresses et, si on lui parle, si l’on s’intéresse à elle, alors, là, c’est le bonheur suprême : elle se frotte contre son grillage, ronronne, minaude et veut jouer ; avec sa joie de vivre et son look qui ne peut laisser indifférent, Câline interpelle ; on l’aime au premier coup d’œil…et on a raison. Elle est gaie, joueuse, affectueuse et aime se lover dans un carton pour dormir. Il lui reste de belles années à vivre, elle mérite de les vivre en famille. Avec elle, c’est la joie de vivre qui entrera dans votre foyer. Câline est testée, vaccinée, stérilisée, identifiée par puce électronique prête à partir dans la famille qui aura craqué pour elle. Venez la voir, elle et tous ses compagnons d’infortune, au refuge de Saint-Aubin, RD 143, 62170 à Saint-Aubin – Tel : 03 21 09 10 44. Ouvert au public, du lundi au samedi de 14 h à 18 h.

 Avec l’arrivée des beaux jours, les chatons ne vont pas tarder à faire leur apparition. C’est chaque année le même problème. Ils sont trouvés, sur les routes, dans les bois, dans les jardins… fruits la plupart du temps, de l’irresponsabilité des humains qui, faute de stériliser leurs chats, les laissent se reproduire et ne savent que faire des chatons. Quand on aime, on aime jusqu’au bout et on assume. En ce qui concerne les chats, la stérilisation est la meilleure preuve d’amour que vous puissiez leur donner. C’est autrement plus digne que d’abandonner leurs portées, nombreuses et successives… nous rencontrons, et c’est heureux, de plus en plus de gens sensibilisés au problème et qui font stériliser leurs chats. Il y a aussi les Associations locales qui font du bon travail en capturant et stérilisant les chats errants. Ce n’est pas suffisant. Il faudrait que chaque commune se penche enfin sur le problème. 30 Millions d’Amis est prête à les aider. Est-ce si difficile de franchir le pas et de faire preuve, enfin, de responsabilité vis-à-vis de la prolifération des chats errants ? Messieurs les Maires, la balle est dans votre camp.

 Colette Verstraete

Hadès

HADES : jack  russel mâle né 2013 pas ok chat et chien mais très gentil avec l'humain

HADES : jack russel mâle né 2013 pas ok chat et chien mais très gentil avec l’humain

Dans la mythologie grecque, Hadès était… Le Dieu des Enfers ! Rien à voir avec notre joli petit ami Jack-Russel, 4 ans, abandonné pour cause de séparation du couple ! Hadès ne comprend pas bien ce qu’il fait dans ce box du refuge de Saint-Aubin qui vient de l’accueillir. Il pense à ses maîtres, qui l’ont gâté et chéri pendant 4 ans. Il pense aux enfants, avec qui il a passé de si bons moments… Ne laissons pas ce gentil petit chien se morfondre plus longtemps. Il a besoin de retrouver bien vite une nouvelle famille, qui lui redonnera la joie de vivre. Hadès est propre, sociable ave les gens et les enfants ; il supporte la voiture et peut rester seul. Son seul défaut : il ne s’entend pas avec les autres chiens. Si vous n’avez ni chien, ni chat, n’hésitez pas à ouvrir votre porte et votre cœur à Hadès : courageux, vif, gai et docile, il deviendra vite votre inséparable compagnon. Il vous attend, au refuge de Saint-Aubin, RD 143 – 62170 Saint-Aubin – Tel : 03 21 09 10 44. Ouvert au public, du lundi au samedi, de 14 h à 18 h. La séparation est l’un des motifs les plus fréquents d’abandon, avec le déménagement ou le décès du propriétaire. Nous rencontrons aussi beaucoup de cas d’abandons parce que les gens n’arrivent pas à soigner leurs animaux. Accueillir un animal dans son foyer devrait être un acte mûrement réfléchi en famille, un acte responsable, qui engage pour de nombreuses années. Hélas, ce n’est pas toujours le cas et nous voyons arriver dans notre refuge des animaux dénutris, souffrant de graves manques de soins. Ils ont vécu dans des caves, des garages, attachés au pied d’un escalier… ce n’est pas une vie, ça ! on n’oblige personne à avoir un animal, mais, quand on en a un (ou plusieurs) … ON ASSUME ! c’est trop facile de se défausser sur les autres (défausser – fuir ses responsabilités). Terminons par un sourire : Merci à l’Association Lucky Country qui, dimanche 2 avril, lors de son loto annuel à Montreuil, a réservé une série de grilles et une tombola au profit de la SPA Canche-Authie. Succès total !

Colette Verstraete